samedi 22 juillet 2017

Hassan Nasrallah : la libération de Mossoul, une occasion historique d'éradiquer Daech

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 11 juillet 2017, à l'occasion de la libération de Mossoul

Source : https://www.mediarelations-lb.org/article.php?id=14699&cid=94

Traduction : http://sayed7asan.blogspot.fr

Voir les extraits précédents de ce discours : Sistani et Khamenei ont joué un rôle décisif dans la libération de Mossoul et L'Irak héroïque, rôle cosmétique des USA


Transcription :

[...] Ce qui s'est passé jusqu'à présent, et jusqu'à (la victoire de) Mossoul, voilà ce qu'on été ses facteurs véritables et essentiels auxquels doivent s'accrocher les Irakiens : leur décision nationale (de défense de la patrie), leur unité, leur présence (massive) sur le terrain, leur respect, leur amour et leur empressement continuels aux appels de l’autorité religieuse (Marja’iya) et leur disposition inflexible au sacrifice, leur degré de conscience et leur lucidité, leur action rapide et efficace sans atermoiement ou délai, voilà quels ont été les facteurs décisifs dans la réalisation des victoires actuelles.

Sur la base de tout ce que je viens de présenter, nous présentons nos félicitations en premier lieu à Son Eminence le Grand Ayatollah et Marja' (autorité) religieux Sayed Ali al-Hosseini al-Sistani, que Dieu le préserve, à la Marja'iya religieuse de la ville sainte de Najaf et à tous les Marja' (du monde) qui ont soutenu et félicité cette prise de position et cette fatwa (de Sistani ordonnant la levée en masse face à Daech). Ainsi qu'aux responsables irakiens des divers postes, des différentes présidences, au gouvernement, au Conseil, des différentes responsabilités, en particulier au chef du gouvernement irakien et chef des forces armées, le Dr. Haydar al-Ibadi, à tous les dirigeants religieux et politiques, aux partis et mouvements en Irak, à tous les responsables militaires et de la sécurité des forces armées et de la mobilisation populaire (Hachd Cha'bi), à tous les officiers, soldats, combattants de cette lutte épique et bénie, et à l'ensemble de notre cher peuple irakien opprimé, combattant et endurant, dont le sang a triomphé de l'épée (référence au martyre de l'Imam Hussein triomphant de Yazid b. Mu'awiya).

Et nous félicitons en particulier les familles des martyrs, des blessés et de ce qui se sont sacrifiés (pour la cause), car le sang de leurs martyrs et de leurs bien-aimés a produit la victoire, la dignité, l'honneur, l'avenir et l'histoire, ainsi qu'un triomphe dans ce monde et dans l'autre, et c'est là la grande victoire.

Nous les félicitons tous pour cette victoire historique, divine et bénie, de même que nous félicitons tous ceux qui ont soutenu et assisté l'Irak dans cette lutte décisive pour son avenir, avant tout la République Islamique d'Iran et Son Eminence l'Imam dirigeant Sayed Khamenei, Dieu le préserve.

O mes frères et sœurs, il faut que tous ressentent, en Irak et à l'extérieur de l'Irak, que cette victoire est leur victoire. Cette victoire est celle de tous les Irakiens, et également une victoire pour tous les peuples de la région. et une victoire pour tous ceux qui combattent le terrorisme et lui font face, et une victoire pour tous ceux qui sont menacés par le terrorisme matin et soir, dans l'ensemble de notre monde arabe et musulman, et même partout dans le monde.

La libération de Mossoul est une avancée majeure, extrêmement importante et décisive sur la voie de l'éradication (complète) de Daech. Car Mossoul était la plus grande ville contrôlée par Daech, et était véritablement, selon eux, le centre et la capitale de leur califat usurpateur (du nom de l'Islam) et c'est de là qu'a été annoncée une nouvelle étape de l'établissement du projet takfiri qu'on préparait (à imposer) à tous les peuples de cette Communauté (musulmane).

Et c'est pourquoi la libération de Mossoul est un succès dans cette voie et ses conséquences seront énormes pour l'Irak, pour la Syrie et pour les Etats, gouvernements et peuples de la région et même pour le monde entier.

En bref, si on revient un peu en arrière, il y a 3 ans, pour émettre une hypothèse : si les Irakiens ne s'étaient pas levés (en masse), s'ils avaient désespéré et faibli, s'étaient retirés et n'avaient pas assumé cette responsabilité, et que Daech s'était emparé de l'Irak, qu'aurait été l'avenir du peuple irakien tout entier ? Musulmans et Chrétiens, Arabes, Kurdes, Turkmènes, Chebeks, Yazidis, Chaldéens, Assyriens, Sabéens, etc., tout le monde ! Qu'aurait été l'avenir de l'Irak, de sa civilisation, de tous les peuples et Etats de la région ? Jusqu'aux Etats du Golfe qui ont soutenu Daech, l'ont pris en charge et applaudi. Ces Etats dont les cœurs se sont emplis d'effroi lorsqu'Abu Bakr al-Baghdadi a annoncé l'Etat du califat depuis Mossoul. Car c'est alors devenu une menace pour eux-mêmes.

C'est pourquoi aujourd'hui, avec la victoire des Irakiens, comme je l'ai toujours dit, la victoire de leur (lutte) défensive et de leur djihad est la victoire de tous, en défense de tous les peuples arabes, de tous les peuples islamiques et de tous les Etats et gouvernements de cette région, et de la sécurité du monde entier que Daech a menacé et continue à menacer.

C'est une victoire très grande et très importante, et c'est pourquoi nous espérons, en conclusion de cette partie (de mon discours), ce que nous espérons de la part de nos frères Irakiens, des dirigeants irakiens, du gouvernement irakien, des partis et mouvements irakiens et du peuple irakien, comme c'était le cas depuis 3 ans jusqu'à ce jour, qu'ils ne se contentent pas de la victoire de Mossoul, et il est certain ils ne s'en contenteront pas, mais que leur priorité reste la purification du reste du territoire irakien saint [l'Imam Ali et l'Imam Hussein y ont vécu et y sont enterrés] de cette présence terroriste takfirie bestiale, cette présence cancéreuse qui peut reprendre et se propager à nouveau, cette présence qui n'acceptera pas la défaite et ne permettra pas aux Irakiens de se réjouir de leur victoire (et lancera) des opérations terroristes, des voitures piégées, des kamikazes.

C'est pourquoi la sécurité de l'Irak, la sécurité des villes et des quartiers irakiens ne sera obtenue que par l'éradication définitive de cette organisation takfirie terroriste. Les barrages, les patrouilles et les mesures de sécurité sont très importantes, mais le plus important est l'éradication de cette présence terroriste criminelle et meurtrière et c'est ce qui doit rester la priorité. Certains essaieront d'occuper et d'accaparer les Irakiens avec d'autres choses que cette priorité, qui pourront être importantes ou d'un degré d'importance moindre, mais ce qui préserve et renforce la victoire à Mossoul et toutes les victoires qui l'ont précédée et font de la victoire de Mossoul une base très solide pour la victoire décisive et finale est que cela reste la priorité.

En parallèle, en Syrie, les combats (se poursuivent) sur plus d'un front, menés par l'Armée Syrienne et beaucoup de forces qui combattent le terrorisme takfiri en Syrie, de manière simultanée (concertée) entre ce qui se passe sur les terrains irakien et syrien et c'est une chose dont j'ai parlé précédemment, j'avais dit que si on combattait ensemble, chacun sur sa position, son territoire et son terrain, mais de manière simultanée (concertée) et sur ce front unifié, nous parviendrons à la victoire finale.

Ainsi, aujourd'hui, l'Irak, la Syrie, le Liban, les peuples de la région et les Etats régionaux apeurés et terrorisés par Daech, sont en présence d'une opportunité historique permise par les sacrifices des Irakiens, des Syriens et de tous ceux qui se sont tenus à leurs côtés.

Il faut profiter de cette occasion et ne pas la gâcher, comme en dit en langage commun, il faut battre le fer pendant qu'il est encore chaud. Il ne faut pas laisser ce fer se refroidir et ne pas permettre à Daech de se préparer à nouveau, de repartir à nouveau ou de donner l'occasion à des soutiens de l'assister à nouveau. (Les ennemis) doivent découvrir que la volonté populaire, massive, nationale et locale est capable de parachever ces victoires, si Dieu le veut.

Félicitations pour cette victoire, à tous les démunis et les opprimés, et à tous ceux qui sont menacés par cette organisation barbare (Daech).

N'oubliez pas ce qui s'est passé à Mossoul (et ailleurs) : on est habitué à ce que l'ennemi (israélien, américain) s'acharne sur notre peuple et nos familles et nous menace de tuer nos femmes. Mais qu'une organisation armée s'acharne sur son propre peuple, qu'elle prétend défendre, c'est une chose nouvelle qu'a perpétrée Daech. Daech tuait ce peuple lorsqu'il voulait quitter (Mossoul), lui tirait dessus dans le dos, c'est une chose nouvelle et sans précédent. Daech est un modèle vraiment terrible.

Ainsi, cette menace qui salissait l'image de l'Islam, versait le sang, s'en prenait à la civilisation (même) et servait les intérêts de l'ennemi à un point que personne n'a jamais atteint à travers toutes les décennies passées, nous sommes aujourd'hui, avec la victoire de Mossoul, face à une occasion historique de l'éradiquer. Il faut profiter de cette occasion historique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire